Limiter l’inconfort sonore en allouant un budget adéquat à l’insonorisation
23/09/2020

L´insonorisation acoustique d’un mur

Les murs sont les structures principales d’une habitation qu’il faudrait toujours insonoriser en priorité. Son insonorisation vous préserve du bruit aérien et du bruit solidien. Elle devient pertinente quand votre appartement est exposé à des nuisances sonores permanentes : proche d’une circulation importante alors que vous êtes au rez-de-chaussée, ou au contraire, si vous êtes à l’étage mais proche d’une base aérienne. Mais d’une manière générale, l’insonorisation murale est faite pour limiter la propagation des bruits intérieurs : bruits des canalisations, bruits de voisinage dans le cas d’un mur mitoyen, bruits des appareils électroménagers.

Le prix de l´insonorisation acoustique d’un mur se calcule toujours au mètre carré. A titre indicatif, la fourniture et pose d’une isolation acoustique des murs intérieurs coûtent entre 20 à 40 € le m2.  Prévoyez un peu moins pour les combles habitables, dans les dizaines d’euros le m2. Si vous achetez vous-même votre isolant, comptez entre 5 à 15 euros le m2.

Faites faire un diagnostic à votre acousticien sur Paris pour déterminer les matériaux intéressants pour les murs :

  • La laine végétale : laine de bois, chanvre, les panneaux de liège, fibre de bois ou encore ouate de cellulose ;
  • La laine minérale : laine de verre, laine de roche ;
  • La mousse de polyuréthane

Les panneaux acoustiques en laine minérale sont très efficaces. De plus, ils coûtent moins chers que les autres isolants phoniques. Les panneaux peuvent être prêts-à-poser ou des panneaux à installer sur une ossature.

Les panneaux renforcent également l’isolation thermique à l’intérieur de votre appartement, mais ils ont l’inconvénient de réduire le volume de la pièce.

 

L´insonorisation acoustique du plafond

L’isolation phonique du plafond est nécessaire quand les bruits de l’étage du dessus vous dérangent. Les bruits les plus fréquents sont les bruits de pas et les bruits d’impact : des objets qui tombent, des chaises qui traînent, des portes qui claquent. L’isolation devient urgente quand vous entendez des conversations. Car cela implique que le niveau d’isolation est vraiment très bas, et la qualité acoustique médiocre. Sans vous en rendre compte, au fil des ans, les bruits peuvent nuire à votre santé et à la qualité de votre vie en général. Ils sont source d’irritabilité, de stress, de sauts d’humeur et parfois d’hypertension artérielle. La pose de faux plafond est la solution qu’il vous faut. En procédant à des travaux d´insonorisation du plafond, vous renforcerez l’isolation acoustique de votre appartement et retrouverez votre sérénité. Il ne reste plus qu’à bien profiter de votre nid douillet. La pose de faux plafond est également une solution efficace pour une isolation thermique. Les matériaux en panneaux ou en dalles, les plus couramment utilisés sont :

  • La perlite ;
  • Le liège ;
  • La cellulose ;
  • Le polystyrène.

L’insonorisation du plafond coûte un peu plus chère que celle du mur. Prévoyez jusqu’à 30€ par mètre carré. La perlite est un matériau qui présente une très haute-performance acoustique, mais elle coûte assez chère. Environ 200 euros le m2.

L’isolation des combles se fixe sur la toiture pour isoler la pièce des bruits extérieurs. En effet, sans isolation acoustique efficace, vous ne vous entendrez pas discuter une fois la pluie tombée.  

 

L´insonorisation acoustique d´un plancher

Il existe différentes méthodes à installer sur le plancher pour lui permettre d’absorber le bruit. Parfois, des techniques très simples, comme la pose d’un épais revêtement sol suffit largement à limiter les nuisances sonores et retrouver la tranquillité. Le revêtement peut être un sol souple, une épaisse moquette ou un tapis feutré. L’isolation du sol vise surtout à atténuer les bruits de pas et les bruits d’impacts.

Mais parfois, ces solutions acoustiques ne sont pas efficaces et l’appartement requiert une installation plus complexe. Il n’est pas rare de devoir démonter tout le sol existant pour le montage du nouveau plancher. Ce cas de figure se présente souvent lors des travaux de rénovation. Dans ce cas, il faudrait faire appel à des professionnels pour vous installer votre isolant et vous assurer confort et sécurité. Contrairement au sol et au mur, le plancher nécessite de gros travaux. Il ne suffit pas de poser des panneaux mais la pose :

  • D’une dalle en béton d’au moins 10 centimètres d’épaisseur pour la stabilité du sol,
  • D’un film de protection,
  • Du matériau isolant,
  • D’une chape,
  • d’un plancher de finition.

 

Les matériaux isolants les plus utilisés, si vous ne voulez pas entreprendre de gros travaux sont la dalle flottante, le sol PVC, les moquettes et les tapis.

 

Tous les coûts précédemment présentés, que ce soit pour le mur, le sol ou le plancher sont des coûts estimatifs. Le coût réel dépend de la complexité de la pièce, et des exigences techniques qui doivent être respectées. Votre situation géographique peut également faire varier le prix insonorisation acoustique.

Faites appel à l’expertise de nos techniciens professionnels pour vous établir un diagnostic phonique. Nos experts acousticiens identifient d’abord l’origine des nuisances sonores avec précision. Cela commence par une visite de votre appartement. Ils détermineront les structures à traiter et établiront pour vous une série de recommandations. Ils vous remettront ensuite un devis et vous aurez une idée de prix insonorisation acoustique.

Un bon diagnostic acoustique garantit une isolation phonique efficace et parfaitement adaptée à votre appartement. Il permet également d’optimiser les travaux et de ne procéder qu’à ce qui est vraiment essentiel pour que vous obteniez le confort que vous recherchez et adapté à votre budget.