La boite dans la boite : le secret de l’insonorisation
12/12/2019

Il existe plusieurs techniques d’isolation acoustique performantes parmi lesquelles figure le principe de la boîte dans la boîte. Il est question de mettre en place une structure indépendante de la maison qui la renferme. Cette technique permet d’éviter les passages des bruits entre la maison et la structure en question. Les occupants de la structure ne sont pas ainsi dérangés par les bruits extérieurs, et les bruits venant de l’intérieur de la structure ne dérangent personne à l’extérieur.

Qu’est-ce que le principe de la boîte dans la boîte ?

Le principe de la boîte dans la boîte est très simple. Il consiste à créer une pièce à l’intérieur d’une autre qui existe déjà. La nouvelle pièce est entièrement indépendante de celle existante. La création de la nouvelle structure indépendante permet de réduire les nuisances sonores. Les bruits ne sont donc pas propagés de l’intérieur vers l’extérieur et vice-versa. Il est à préciser que la structure nouvellement créée repose sur un plancher flottant. Des matériaux isolants comme le plafond et les cloisons sont accueillis par une armature métallique. La technique de la boîte dans la boîte fait perdre quelques centimètres de toute part à la structure existante.

De plus, pour que l’isolation phonique soit totale, il faut que les ouvertures soient renforcées. Il s’agit des portes, des fenêtres et des entrées d’air. Vous l’aurez compris, la technique de la boîte dans la boîte prend en compte deux masses à savoir la pièce déjà existante et la nouvelle pièce, puis un ressort qui n’est rien d’autre que l’air emprisonné entre les deux masses. Les deux pièces sont dissociables. Elles sont liées par un contact au sol créé par une dalle flottante. Si vous souhaitez réaliser une construction de type boîte dans la boîte efficace, il faudra veiller à la désolidarisation entre le plafond, les parois et le sol.

Traitement et isolation des murs dans le cadre d’une boîte dans la boîte

Pour le traitement des murs, le plancher de la nouvelle pièce est construit en laissant un vide entre la pièce existante et la pièce nouvelle. Un vide important permet d’améliorer l’isolation de même qu’une structure plus lourde. N’hésitez pas à opter pour un matériau lourd et souple pour la construction des murs. L’isolation des murs est nécessaire pour le confort d’une maison. Lorsque le mur n’est pas isolé, il est froid et entraine la formation de condensation en surface. En effet, la vapeur d’eau contenue dans l’air subit une condensation lorsqu’elle entre en contact avec le mur froid. Pour ceux qui le savent, il existe plusieurs techniques d’isolation et divers matériaux d’isolation.

En ce qui concerne les murs, ils doivent être soumis à une isolation thermique et phonique. L’isolation thermique a pour mission de retenir la chaleur à l’intérieur pendant l’hiver. Pendant l’été, elle permet de prévenir l’entrée de la chaleur. Isoler phoniquement les murs permet de prévenir les nuisances sonores dans le bâtiment. Une bonne isolation phonique est donc importante. L’isolation des murs peut être une isolation extérieure ou une isolation intérieure.

À propos de l’isolation phonique et de l’isolation thermique

L’isolation phonique encore appelée isolation acoustique vise à limiter la propagation du bruit au sein d’une habitation. Isoler phoniquement une maison permet donc de diminuer l’intensité du son perçu par les oreilles pour un confort optimal. Si vous souhaitez neutraliser les ondes sonores, il suffit de mettre en place un isolant acoustique ou un isolant phonique. Cela permettra de limiter quatre types de bruits à savoir les bruits aériens extérieurs, les bruits aériens intérieurs, les bruits d’impact, et les bruits d’équipement. Une bonne isolation est donc importante pour l’affaiblissement acoustique.

En outre, l’isolation thermique permet quant à elle de réduire les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur. Cette isolation permet de réduire la consommation d’énergie qu’il faut pour le maintien de la bonne température dans un bâtiment. Les caractéristiques techniques des matériaux d’isolation comme la résistance thermique déterminent la performance de l’isolation thermique.

Traitement du plancher et du plafond en acoustique

Pour le traitement du plancher, il est recommandé d’utiliser les bons équipements. Vous pouvez par exemple utiliser des dalles avec deux couches croisées. Les armatures en chevrons sur lesquelles les dalles reposent sont soutenues par des plots anti vibratiles ou amortisseurs caoutchouc. En vue d’améliorer l’étanchéité, il est important de bien vérifier la qualité de jointure de chacun des éléments. De plus, vous pouvez vous servir d’un isolant performant comme la laine de verre pour votre construction.

Par ailleurs, en optant pour la technique de la boîte dans la boîte, vous pouvez soutenir le plafond avec des murs de doublage. Il n’est pas conseillé d’utiliser des suspentes antivibratiles qui ne sont pas adaptées pour les basses fréquences. Afin d’éviter que le plafond n’entre en contact avec le plafond existant, il est conseillé de faire en sorte que le sol supporte la masse supplémentaire. Il faut aussi que le plafond s’adapte à la structure existante. Si vous optez pour une structure en bois de charpente, vous pourrez y visser des plaques de plâtre.

Insonorisation : le traitement des ouvertures

Pour ce qui concerne les ouvertures comme les portes et les fenêtres, il est conseillé de choisir des modèles étanches et lourds. Il est important que les fenêtres soient plus grandes que les fenêtres déjà existantes. De plus, les fenêtres à doubles vitrages sont idéales pour une meilleure performance acoustique. Si vous recherchez des performances acoustiques remarquables, il est important de faire les bons choix.

Solliciter les services d’un professionnel pour maîtriser l’acoustique

Pour une excellente isolation, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Ce dernier mettra à votre disposition de bonnes solutions d’isolation tel que des panneaux acoustiques. Il s’agit de l’isolation phonique des plafonds, de l’isolation phonique des planchers, de l’isolation phonique des cloisons, de l’isolation phonique des portes et de l’isolation phonique des fenêtres. Un professionnel mettra ses connaissances à votre disposition et saura vous accompagner dans votre projet. Il vous donnera les conseils nécessaires pour faire de votre projet une réussite. Ensuite, le professionnel pourra choisir les meilleurs matériaux pour les murs et le plafond et délimiter les vides d’air. Il sera également en mesure de déterminer la taille de la pièce compte tenu de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

En résumé, la technique de la boîte dans la boîte permet de créer une pièce désolidarisée à l’intérieur d’une pièce qui existe déjà. La nouvelle pièce en plus d’être indépendante doit être étanche pour ne pas laisser passer les bruits et diminuer le niveau sonore de ces nuisances. Il s’agit d’une technique permettant de monter une cloison afin d’améliorer les performances acoustiques d’une pièce. Faites donc appel à un expert acoustique.